Dans le monde des versus fighting, un cross-over désigne un jeu mêlant plusieurs personnages appartenant habituellement chacun à leur propre série.


Ce qui est intéressant dans ce style de jeu à multiples rencontres improbables c'est justement l'originalité de certains duels, apportant ainsi (parfois) un certain renouveau stratégique.


En matière de jeu de baston, le plus bel exemple du genre fut sans aucun doute l'incroyable cross-over entre les héros de l'univers de Capcom et celui de SNK, suite à un accord impensable entre les 2 principaux rivaux du versus des années 2D...


C'est donc à la fin des années 90 (à l'époque même où SNK rencontrait de grosses difficultés financières) que les deux compagnies conclurent de s'échanger leurs plus grosses licences afin que chacun puisse de son côté créer son propre cross-over avec son style personnel.


Le premier à sortir sa version sera SNK et son SNK vs. Capcom The Match of The Millenium (1999) sur NeoGeoPocket avec 26 personnages retravaillés dans un style SD. Un jeu portable fort sympathique pour l'époque mais qui ne pouvait en rien rivaliser avec les versus fighting sur bornes d'Arcade...


C'est donc courant 2000, que les fans des deux camps crièrent leur joie en découvrant sur le système Naomi de SEGA, le jeu Capcom vs. SNK développé (cette fois-ci) intégralement par Capcom. Ce titre rencontra d'ailleurs un certain succès qui donna rapidement place à une suite intitulée Capcom vs. SNK 2 en 2001.


CVS2 est (à mon sens) le plus réussi des cross-over et de loin. Le nombre impressionnant de combattants (48), l'harmonie parfaite des deux écoles de la baston réunies pour l'occasion, la réalisation technique de très haut niveau, les nombreux modes de jeu, en fait tout semble parfait dans ce titre. Capcom vs. SNK 2 a bien sûr entièrement été développé par Capcom ce qui est (à mon avis) un réel plus, comparé à l'horrible SVC Chaos produit 2 ans plus tard (2003) par les Studios SNK Playmore. Non pas que les gens de SNK soient moins doués que ceux de chez Capcom (quoique Playmore ce n'est plus vraiment SNK snif!) mais plutôt que les combattants de chez Capcom sont moins malléables que ceux du camps adverse. Pourquoi me direz vous !  Les deux principales raisons, étant d'une part, ce coté rigide qui caractérise les combattants de SNK (aucune parade aérienne) qui ne pouvait être adopté (sans dégâts) par les personnages de Capcom (plus libres dans leurs chorégraphies) et surtout le fait d'avoir enlevé les coups moyens des combattants Capcom pour nous les servir à la sauce SNK sur ce SVC Chaos.


Un peu plus tard un certain Capcom Fighting Jam (2004) nous prouvera qu'à trop vouloir épurer son gameplay, Capcom lui-même réussira à se planter avec ses propres licences recyclées. CFJ n'a en effet que très peu d'intérêt (sur la durée) même si sa réalisation est (presque) honnête, la chimie ne prend pas. Il semblerait d'ailleurs que ce jeu s'adresse (volontairement) à un public de débutants, les coups portent (trop) facilement (on se croirait en mode EO de CVS2) et souvent le plus bourrin des joueurs l'emporte, vraiment dommage pour les puristes du genre !


Pourtant, par le passé Capcom avait réussi (et cela uniquement avec des personnages de son catalogue ou presque) à réaliser d'excellents cross-over aux modes turbo démoniaques gratifiés de combos aériens et autres furies à outrance sans que le jeu n'y perde en intérêt. Je pense notamment au tout premier cross-over made in Capcom, X-men vs. Street Fighter qui est dans la lignée d'un Street Fighter Alpha graphiquement parlant mais qui apporte en plus son lot d'innovations comme le Zero Counter (avec ses matchs en 2vs2) qui permet en cours de round de switcher entre ses 2 combattants de manière stratégique.


N'oublions pas de citer ses deux successeurs, Marvel vs. Capcom : Clash of Super Heroes (1996) et Marvel Super Heroes vs. Street Fighter (1997) qui personnellement m'ont moins convaincu, bien que possédant de réelles qualités mais n'apportant finalement que très peu d'améliorations au genre cross-over.

Vient ensuite Marvel vs. Capcom 2 : New Age of Heroes (2000) qui lui atteint des sommets au niveau de sa réalisation. Pas moins de 56 combattants, un gameplay proche de la perfection et une animation d'une fluidité rare pour l'époque, ce sont les atouts majeurs de ce cross-over qui restera comme le meilleur du genre jusqu'à l'entrée en scène de Capcom vs. SNK 2.


A noter qu'un cross-over 3D avait été mis en chantier par Capcom mais son développement fut vite abandonné pour des raisons obscures. C'est sur les bases de ce jeu que Capcom réalisa (finalement en 2D) Capcom Fighting Jam en y intégrant Ingrid, un personnage récupéré sur ce fameux projet, connu sous le nom de Capcom Fighting All-Stars.


Article écrit par iƒab (Mars 2008).


Suite à l'indéniable regain d'intérêt des joueurs pour la licence Street Fighter depuis fin 2008, notamment après la sortie de SFIV puis SSFIV sur consoles de salon, les cross-over avec des combattants appartenant à cet univers prolifique continuent de se multiplier très largement au fil du temps.


Comme à son accoutumé, on peut dire que l'éditeur japonais Capcom surfe sans vergogne sur la vague de popularité grandissante de ses licences attitrées... avec tout d'abord, dans une moindre mesure dés 2009, Tatsunoko vs. Capcom distribué chez nous sur Wii. Puis s’en est suivi Marvel vs. Capcom 3 sur PS3/XBOX360 qui rencontra un tel triomphe immédiat qu’une révision Ultimate a également vu le jour neuf mois après sur le même support fin 2011 (UMVC3 sera pour le coup aussi adapté sur PSVita un peu plus tard). Enfin Street Fighter X Tekken qui sort début 2012 sur consoles HD + Playstation Vita préfigure la relève du genre.


En parallèle à cela, un Street Fighter vs. Mortal Kombat fut envisagé, un laps de temps, pour répondre à la forte demande des fans, mais celui-ci n'a pas réussi à se concrétiser pour autant, en raison de l'incohérence évidente d'une telle fusion, selon les dires de Yoshinori Ono.


Par ailleurs, Namco nous prépare dans ses laboratoires de développement un très prometteur Tekken X Street Fighter... affaire à suivre !


Complément d’article écrit par iƒab (Novembre 2011).



Le saviez-vous ?


Le cross-over n'étant pas un genre réservé uniquement à la castagne, il arrive parfois que les héros de différentes séries de la baston vidéoludique s'affrontent dans un tout autre style de gameplay...

Ce fut d'abord le cas avec Super Puzzle Fighter II X, le jeu de réflexion de Capcom avec ses combattants SD de Darkstalkers et bien entendu de Street Fighter II. Assez bien réalisé, ce titre connu un succès important sur de nombreuses consoles au point de se voir attribuer une version HD Remix sur consoles HD.

Mais connaissez-vous Taisen Net Gimmick : Capcom & Psikyo All Stars ?

Un jeu de mah-jong dans lequel des personnages emblématiques de Capcom sont confrontés, cette fois-ci, à ceux appartenant à Psikyo. Rigolo et plutôt réussi, ce titre n'est jamais sorti en dehors de l'archipel nippone et c'est sur Dreamcast qu'il a été édité en 2001.




Topic : Capcom Cross-over sur le forum HFF